mardi 24 mai 2016

Le jeu de l'ombre T2 - Sire Cedric

Titre: Le jeu de l'ombre T2(Alexandre Vauvert)
Auteur: Sire Cédric
Edition: Pocket 
Nombre de page: 597

Quatrième de couverture:

Sexe, drogue et rock'n'roll! Malko Swann aime vivre à deux cents à l'heure, mais à trop jouer avec la mort, il a bien failli perdre la partie. Cette nuit-là, sur une petite route de campagne sinueuse, il aurait dû mourir: sa voiture a fait une chute de trente mètres en bas du pont du Diable. Malko est un miraculé.
Mais il en paie le prix: la star du rock est désormais incapable d'entendre les notes de musique. Et dans l'ombre, quelqu'un l'observe. Un nouveau jeu a commencé.


J'ai lu ce second tome juste après le premier tome ( l'enfant des cimetière), et je crois après coup que c'était une erreur, sa enlève un peu l'impression de page turner de la lecture car on sait de quoi il va s'agir à peu près. Mais l'auteur à toujours une très belle plume, fluide ce qui lui donne tout sont charme et surtout qui nous fait confondre réalité et rêve ou paranormal.
J'ai apprécier que l'auteur change de schéma d'écriture entre ces 2 livres, car quand on les lis à la suite on se croit vraiment dans un autres livres et pas dans la suite direct du premier, ce qui fait qu'on peu aussi les lires séparément même si on perd les quelques touche qui rappel le premier tome. Malgré cela le début a été un peu long a se mettre en place peut être parce que justement je les ai lu successivement ou que le personnage de Malko Swann est un personnage sans cœur et qui ne provoque pas la compassion...
Malheureusement (ah moins que se ne soit voulu) ici on ne s'attache pas au personnage de Malko qui est imbu de lui même et un personnage plat, qui n'a rien à raconter ce qui alourdit le récit car du coup il n'a pas grand chose à raconter et on en revient un peu toujours au même (sur sa personnalité et non sur l'histoire) ce qui est un peu dommage pour un personnage principal ! Du coup on a un plus grand attachement au personnage de Jack qui nous intrigue et qui nous inspire de l'ampathie, le personnage de Jeffrey Larrieu (le nouveau dans la bande de Vauvert) aussi nous intriguent et on se pose des questions sur lui.
J'ai aussi été légèrement déçu par la fin semi-ouverte, bon il faut savoir que j'aime pas les fin ouverte, donc sa joue aussi sur mon ressentie car du coup j'aurais aimer en savoir plus sur Larrieu.
Sa reste tout de même un bon thrilleur, bien rythmé et sa j'adore je pense donc continuer a suivre les livres de Sire Cédric.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire